Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Patricia Bitu Tshikudi
Le 6 à 9
Audio fil du lundi 15 avril 2019

François Savoie a toujours le Manitoba à cœur

Publié le

L'expatrié François Savoie, un Manitobain à Moncton

Après une belle enfance à Saint-Boniface et un début de carrière musicale prometteur, François Savoie a fait le choix d'embrasser le monde des médias en 1973, d'abord à CKSB puis à Radio-Canada Manitoba. Quelques années plus tard, il quitte la province qu'il aime tant pour poursuivre ses rêves en Acadie.

J’avais fait le tour de ce qui était possible et je sentais qu’on allait couper toutes les émissions de variétés.

François Savoie, réalisateur et producteur

Son amour pour la radio et la télévision, François Savoie le tient de son père qui a été parmi les pionniers de la radio en français dans la province. « Mon père a fait la première émission à CKSB en 1942 », explique-t-il.

Au cours d'une carrière de 48 ans, M. Savoie a réalisé et produit plusieurs émissions de diversité en rapport avec la musique. Ces émissions, à l’instar de Pour l’amour du country, lui ont permis d’explorer et de découvrir de nouveaux genres musicaux.

« Avant je détestais le country comme la peste. Mais en faisant l’émission, j’ai rencontré des artistes qui m’ont permis de comprendre », dit-il.

Malgré la distance et les années qui ont passé, le Manitoba et les organismes manitobains comme le 100 NONS occupent toujours une place de choix dans le cœur du réalisateur.

Je me demande toujours à quoi ressemblerait la francophonie du Manitoba sans le 100 NONS. Cet organisme a formé tellement de jeunes.

François Savoie, réalisateur et producteur

Le Franco-Manitobain, maintenant établi à Moncton, était de passage au Manitoba pour deux concerts du duo Connelly-Dubé au profit du 100 NONs.

Chargement en cours