•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hubert Van Gijseghem, le psychologue au service de la justice

Le 21e

Avec Michel Lacombe

Le lundi de 21 h à 22 h
(en rediffusion le mardi à 3 h)

Hubert Van Gijseghem, le psychologue au service de la justice

Le Dr Hubert Van Gijseghem

Le Dr Hubert Van Gijseghem

Photo : Radio-Canada

« Je ne suis pas très optimiste par rapport à la nature humaine », affirme Hubert Van Gijseghem. Au micro de Michel Lacombe, l'éminent psychologue explique pourquoi il a délaissé l'approche psychanalytique pour se tourner vers l'expertise psycholégale, au début des années 80.

Le déclic est survenu tandis que les réalités de l’inceste et des agressions sexuelles refaisaient surface. Tout d’un coup, on découvrait une réalité qu’on avait occultée depuis le 19 esiècle et on avait un urgent besoin d’experts, se souvient celui qui a grandi en Flandre, en Belgique, avant de s’installer à Montréal il y a plus de 50 ans.

On a toujours pensé que ce sont les souvenirs qui sont le plus douloureux qui sont le plus susceptibles d’être oubliés ou réprimés, mais ce n’est pas nécessairement le cas. Ce qui est le plus susceptible de rester dans l’esprit, ce sont les événements frappants, les événements qui nous font peur, contrairement à ce que dit la théorie freudienne.

Hubert Van Gijseghem, psychologue

Michel Lacombe s'entretient avec le psychologue Hubert Van Gijseghem

Les tribunes de Radio-Canada.ca font peau neuve

Les tribunes de Radio-Canada.ca sont actuellement fermées pour permettre de grandes rénovations destinées à rendre votre expérience encore plus agréable.

Quelques points à retenir:

  • Vos nom d'usager et mot de passe demeurent inchangés
  • Les commentaires publiés ces derniers mois seront transférés graduellement
  • La modération des commentaires se fera selon les mêmes règles.
Nous croyons que ce changement rendra votre expérience sur Radio-Canada.ca encore plus intéressante et interactive.

À plus tard!

L'équipe de Radio-Canada.ca

Vous aimerez aussi