Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

L'animateur Martin Labrosse
Audio fil du vendredi 21 décembre 2018

L'étrange collection de crèches de Noël de monsieur le curé

Publié le

Un homme barbu prend la pose avec une crèche dans une église.
Le curé Jodoin devant sa crèche tressée du Guatemala.   Photo : Radio-Canada / René Saint-Louis

Bertrand Jodoin, le curé de Saint-Jean-Baptiste et de Sainte-Madeleine (deux municipalités de la Montérégie), a une collection personnelle de quelque 600 crèches de Noël. Notre journaliste René Saint-Louis l'a rencontré.

Au fil des ans, des gens de partout dans le monde ont fait parvenir des crèches au curé Jodoin. Celles qui sont exposées en ce moment à l'église de Saint-Jean-Baptiste proviennent du Togo, du Sénégal, du Guatemala... Bertrand Jodoin précise qu'il en a de tous les pays, à l'exception de l'Australie.

Une douzaine seulement sont exposées dans l'église. Les autres crèches sont entreposées et numérotées dans 92 boîtes au presbytère. Bertrand Jodoin souhaite cataloguer sa collection afin de la rendre plus accessible aux églises et aux bibliothèques qui souhaiteraient exposer certaines d'entre elles.

Le curé indique que plusieurs sont des crèches familiales du Québec, souvent faites à la main par des pères et des grands-pères. Quand personne dans la famille ne souhaite récupérer la crèche, des aînés se tournent alors vers lui.

« C'est comme s'ils laissaient une partie de leurs beaux moments autour de Noël, autour de la crèche, autour de l'arbre de Noël dans les familles. Il y a des belles choses qui se passent. Et ils sont obligés de laisser ça au curé. Moi, je leur dis d'ailleurs : "Êtes-vous sûr que vous ne lésez pas votre famille?'' Et ils me disent : ''Non, non, on l'a offert". »

Bertrand Jodoin explique qu'il accepte ces crèches comme un conservateur de musée. Le curé souligne que lorsqu'il a pu exposer 200 crèches à la cathédrale de Saint-Hyacinthe récemment, des gens étaient heureux de voir la leur entre bonnes mains.

Chargement en cours