Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Annie Desrochers
Audio fil du jeudi 15 novembre 2018

La valeur des terres agricoles explose en Montérégie

Publié le

Des plants de légumes verts dans un champs.
La culture maraîchère   Photo : Radio-Canada

Selon les derniers rôles d'évaluation, la valeur des terres a augmenté de 84 % dans la ville de Saint-Césaire et de 52 % à Coteau-du-Lac. Les agriculteurs appréhendent une hausse de leur impôt foncier et demandent aux villes de modifier leur taux d'imposition.

À Saint-Césaire, une trentaine d'agriculteurs se sont présentés au dernier conseil municipal pour faire part de leurs doléances aux élus. Les échanges ont été vifs, entre autres entre l'ancien maire de la ville, Yvon Boucher (qui est agriculteur), et l'actuel maire, Guy Benjamin. Yvon Boucher a demandé à la Ville de diminuer le taux d'imposition des agriculteurs pour absorber une partie de la hausse de la valeur de leur terre, une hausse qu'il attribue à la spéculation. Si on dit que le monde résidentiel augmente de 6 %, on est prêts, nous aussi, à augmenter de 6 %, mais pas de 100 %; ça n'a aucun bon sens, a-t-il dit au maire Benjamin.

Celui-ci s'est montré ouvert aux doléances des agriculteurs, mais il les a prévenus qu'il y aura inévitablement une hausse d'impôt foncier. Il leur a rappelé qu'un programme gouvernemental leur rembourse plus de 70 % de leur taxe foncière.

Guy Benjamin entend d'ailleurs profiter de ces fonds du gouvernement : Le ministère [de l'Agriculture] est bien content quand une ville baisse le taux [d'imposition] agricole parce que ça va dans ses poches. C'est sûr que nous autres, on se sert de ça comme levier pour se financer.

En ce moment, 18 % des revenus d'imposition fonciers de Saint-Césaire proviennent des 200 producteurs agricoles. Cela augmentera à 27 % dans le prochain budget si la Ville ne modifie pas le taux d'imposition des agriculteurs. Saint-Césaire compte au total 6000 habitants.

Chargement en cours