•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Coronavirus : payer son loyer ou non?

Le 15-18

Avec Annie Desrochers

En semaine de 15 h à 18 h

Coronavirus : payer son loyer ou non?

Gros plan d'un jeune homme dans une rue de Montréal.

Damien St-Denis compte sur l'aide d'urgence du gouvernement fédérale pour être capable de payer son loyer.

Photo : Radio-Canada / René Saint-Louis

À l'approche du 1er avril, de nombreux locataires qui ont perdu leur emploi en raison de la crise du coronavirus se demandent s'ils paieront leur loyer.

Marina Ajavon, une étudiante étrangère, a déjà pris sa décision : elle ne paiera pas son loyer le 1er avril. Elle a perdu ses deux emplois et n’a pas droit à l'aide d’urgence offerte par le gouvernement fédéral, car elle n’est ni citoyenne canadienne ni résidente permanente. Je n’ai aucune entrée de salaire et je ne compte pas puiser dans mes économies pour payer mon loyer, dit-elle.

Elle espère que son propriétaire sera compréhensif. Certains, comme René-Pierre Lorgeous, affirment qu’ils feront preuve de flexibilité si l’un de leurs locataires demande à reporter le paiement du loyer. Mais si tous mes locataires demandent un report de loyer, il faut que ma banque accepte une pause sur mon hypothèque, mentionne René-Pierre Lorgeous. C’est une situation stressante pour tout le monde.

Damien St-Denis, un étudiant qui a, lui aussi, perdu son emploi, compte payer son loyer, et il attend avec impatience l’aide promise par le gouvernement fédéral. Une chance que le gouvernement nous aide! s’exclame-t-il.

Il estime qu’avec ce revenu de 2000 $ par mois, il pourra tenir le coup jusqu’au 1er juin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi