•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pas de privatisation au centre communautaire Roussin

Le 15-18

Avec Annie Desrochers

En semaine de 15 h à 18 h

Pas de privatisation au centre communautaire Roussin

Lisa Christensen, conseillère d'arrondissement, Daniel Gratton, directeur général de la Société Ressources-Loisirs de Pointe-aux-Trembles, Caroline Bourgeois, mairesse d'arrondissement, Gilles Déziel, conseiller d'arrondissement.

Lisa Christensen, conseillère d'arrondissement, Daniel Gratton, directeur général de la Société Ressources-Loisirs de Pointe-aux-Trembles, Caroline Bourgeois, mairesse d'arrondissement, Gilles Déziel, conseiller d'arrondissement.

Photo : Radio-Canada / René Saint-Louis

Cela fait 35 ans que la Société Ressources-Loisirs de Pointe-aux-Trembles, un organisme à but non lucratif, gère le Centre communautaire Roussin. Mais depuis plusieurs mois, une épée de Damoclès pendait au-dessus du centre et de ses 280 employés permanents et contractuels.

Le Centre communautaire Roussin échappe à la privatisation

Depuis l'entrée en vigueur de l'accord de libre-échange entre le Canada et l'Union européenne, les villes sont tenues de lancer des appels d'offres pour tout contrat dont la valeur dépasse 360 000 $. Les contrats avec des OBNL pouvaient auparavant être négociés de gré à gré.

PRÉCISION : Le chapeau de cet article a été modifié par souci de clarté. Dans sa version originale, sa formulation risquait de prêter à équivoque.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi