•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le 15-18

Avec Annie Desrochers

En semaine de 15 h à 18 h

Cours d’ECR : des élèves réclament plus d’éducation sexuelle

Adolescents levant leurs mains en classe.

Le gouvernement du Québec souhaite réformer le cours d'Éthique et culture religieuse.

Photo : Getty Images / skynesher

Pour plusieurs élèves de l'École secondaire Saint-Luc, à Montréal, le cours d'Éthique et culture religieuse (ECR) aurait avantage à être réformé, notamment pour y inclure des notions d'éducation à la sexualité.

Lorsque l’on demande aux élèves de quatrième secondaire du programme international de l’École Saint-Luc quelles matières devraient être enseignées dans le cours d’ECR, une grande majorité répond la sexualité.

Quant à la place que devraient tenir les religions au sein de ce cours, les avis sont partagés.

Moi, je trouve que c’est important de parler de religions dans notre cours d’éthique parce qu’il y a souvent des personnes ignorantes, qui donnent une mauvaise image de l’islam, affirme Sarah. Pourtant, chaque religion est une religion de paix, et c’est important de montrer ça dans notre cours. Et c’est essentiel de parler des valeurs humanistes et du vivre-ensemble.

Je vois plus le cours d’éthique comme un cours d'éducation à la citoyenneté, affirme pour sa part Christina. Ça serait une meilleure idée que de faire un cours seulement axé sur la religion. Et malgré ça, je trouve qu’il y a un déséquilibre en ce moment parce qu’on n’aborde jamais les Premières Nations.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi