Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Annie Desrochers
Le 15-18
Audio fil du lundi 12 août 2019

Des camps de vacances mettent fin à l'appropriation culturelle

Publié le

Un canot à quai au camp Minogami
Le camp Minogami organise chaque année des expéditions de canot qui passent sur le territoire ancestral atikamekw.   Photo : Radio-Canada

Les chansons qui véhiculent des préjugés sur les Autochtones ont été éliminées du répertoire, au camp Minogami, à Shawinigan. Les couronnes de plumes ont aussi disparu. Bien des camps ont entamé une réflexion sur l'appropriation culturelle et révisent actuellement leur contenu pédagogique.

Fini les coiffes de plumes au camp Minogami

C'était une tradition vieille de 50 ans. Chaque jour, les enfants du camp de vacances Minogami étaient soumis à des épreuves et s'ils la réussissaient, ils recevaient une plume. À la fin de leur séjour, ils retournaient chez eux avec une couronne témoignant de leurs exploits.

Chargement en cours