Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Annie Desrochers
Le 15-18
Audio fil du lundi 3 juin 2019

Une pétition pour un Vieux-Montréal plus accessible aux piétons et aux cyclistes

Publié le

Des voitures circulent sur la rue de la Commune, à Montréal.
La rue de la Commune est l'une des artères principales du Vieux-Montréal.   Photo : Radio-Canada / Charles Contant

L'Association pour la mobilité active de Ville-Marie a lancé une pétition pour demander à la mairesse Valérie Plante de restreindre l'accès au Vieux-Montréal aux voitures et aux camions sur certaines artères, dont Notre-Dame et de la Commune. Ils veulent aussi que des aménagements soient apportés dans le secteur pour faciliter la vie des piétons et des cyclistes.

Plus précisément, les signataires de la pétition souhaitent que sur ces artères, seuls les résidents du quartier, les camions de livraison et le transport en commun soient autorisés à circuler. La pétition cible un quadrilatère bien précis du Vieux-Montréal, délimité au nord par la rue Saint-Antoine, au sud par le fleuve, à l’est par la rue Berri et à l’ouest par l’avenue McGill College.

Ils demandent aussi un élargissement des trottoirs et l'aménagement d'une piste cyclable à haute capacité qui traverserait le Vieux-Montréal.

L'Association pour la mobilité active de Ville-Marie plaide que ce sont surtout les piétons – pour la plupart, des touristes – et les cyclistes qui circulent dans le Vieux-Montréal, et que l’espace réservé aux automobilistes est disproportionné.

Les piétons et les cyclistes s’arrangent entre eux, mais dès que tu mets une automobile dans le passage, on ne sait pas exactement ce qu’elle fait, c’est gros, ça prend de la place, ça va vite, c’est très dangereux, fait valoir l’un des instigateurs de la pétition, Karim Kammah.

Au moment d’écrire ces lignes, 1150 personnes avaient signé la pétition.

Dans un courriel, la Ville de Montréal reconnaît que la cohabitation entre automobilistes, cyclistes et piétons pose problème dans l'arrondissement Ville-Marie. Elle affirme être déjà en discussion avec la Société du Vieux-Port pour trouver une façon de réduire le transit inutile.

Chargement en cours