•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des ateliers mécaniques en voie de disparition

Le 15-18

Avec Isabelle Richer

En semaine de 15 h à 18 h

Des ateliers mécaniques en voie de disparition

Audio fil du mardi 23 avril 2019
Zaven Darakjian, propriétaire du Pit Stop Garage dans Griffintown.

Le propriétaire du Pit Stop Garage, Zaven Darakjian, a refusé de vendre son garage à un promoteur immobilier qui souhaitait y construire des condominiums.

Photo : Radio-Canada / Dominic Brassard

Les petits ateliers mécaniques indépendants, qui faisaient autrefois partie du paysage commercial des quartiers centraux de Montréal, peinent aujourd'hui à y rester, touchés notamment par l'embourgeoisement. Des garagistes propriétaires préfèrent vendre leur immeuble, tandis que des garagistes locataires sont poussés vers les quartiers périphériques ou en banlieue.

Les petits ateliers mécaniques quittent certains quartiers montréalais

« J'en connais beaucoup [de garages] qui sont partis », déplore Jean-Marie Blanchard, propriétaire d'un atelier mécanique indépendant à Montréal depuis 36 ans.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi