•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le 15-18

Avec Annie Desrochers

En semaine de 15 h à 18 h

L’eau, un levier contre le réchauffement climatique à Paris

Audio fil du mardi 18 décembre 2018
Un chien se tient tout près de l'eau qui déborde sur une rue.

Un chien, assis à l'entrée d'une maison de Villeneuve-Saint-Georges près de Paris, observe les eaux qui ont envahi la rue.

Photo : Reuters / Christian Hartmann

Lutter contre les effets des changements climatiques, c'est par l'eau que ça se fait à Paris. Après avoir accueilli la COP21, la Ville Lumière s'est donné pour mission de valoriser son eau à travers une stratégie de marketing social. Jean-Baptiste Butlen, le directeur général adjoint de l'entreprise publique Eau de Paris, était de passage à Montréal pour en parler.

Même si l’eau fait partie des réflexions menées en France depuis plusieurs années, à Paris, c’est la COP21 qui a permis d'enclencher la deuxième vitesse.

« Eau de Paris a souhaité à cette époque élaborer sa propre stratégie, à la fois pour lutter contre les changements climatiques d’un point de vue d’adaptation, mais aussi d’un point de vue d’atténuation des effets », explique Jean-Baptiste Butlen.

Le plan adopté mise sur trois piliers : la protection des ressources en eau, la préservation de la biodiversité ainsi que l’énergie et le climat.

Eau de Paris a donc commencé par repenser la façon de pomper l’eau pour que la méthode émette moins de gaz à effet de serre. Elle a également réfléchi au problème des inondations en misant sur les zones humides. Pour ce qui est des canicules, la Ville lutte contre les îlots de chaleur en faisant, entre autres, la promotion des jeux d’eau. Les Parisiens peuvent également assouvir leur soif à 1 600 nouvelles fontaines d’eau publiques.

« Certaines donnent de l'eau pétillante, ce qui plaît beaucoup aux Parisiens », lance-t-il.

Mais c’est surtout sur un fond de stratégie de marketing social qu’Eau de Paris mène ses actions. Elle souhaite décourager les gens à acheter de l’eau embouteillée dans sa campagne positive traitant des bienfaits environnementaux et de santé publique.

À savoir si l’eau de la ville de Paris est meilleure que celle de Montréal, difficile de se prononcer. Mais Jean-Baptiste Butlen assure qu’elle est à la fois délicieuse et à 100 % conforme.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi