Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Annie Desrochers
Le 15-18
Audio fil du jeudi 29 novembre 2018

Les Îles-de-la-Madeleine coupées du monde

Publié le

La petite baie à Havre-aux-Maisons aux Îles-de-la-Madeleine en hiver. Plusieurs maisons dans le paysage. On voit les glaces au loin.
La petite baie à Havre-aux-Maisons aux Îles-de-la-Madeleine en hiver.   Photo : Radio-Canada / Philippe Grenier

Pas de cellulaires, pas d'Internet, pas de transactions bancaires, et pour certains, pas d'électricité... Les deux câbles sous-marins reliant les Îles-de-la-Madeleine au continent ont été sectionnés en raison d'une forte tempête. Les autorités tentent de rétablir les communications le plus rapidement possible, assure le maire Jonathan Lapierre, que nous avons pu joindre sur un bateau de la Sûreté du Québec.

Seules les lignes de téléphone fixes à l’intérieur de l’archipel fonctionnent. L’aéroport est fermé, car il est impossible de guider les avions en raison du bris des communications. Les bateaux sont quant à eux à quai, les vagues étant trop fortes.

Le vent a aussi endommagé le réseau électrique, privant 3400 foyers d’électricité. Compte tenu de la difficulté à avoir des équipes supplémentaires sur le territoire des Îles pour venir en aide à celles [qui sont] déjà sur place, on peut penser que ça pourrait prendre plusieurs jours avant de rétablir le réseau électrique de l’archipel, précise Jonathan Lapierre.

Pour nous, c’est une situation qui est extrêmement complexe, extrêmement préoccupante.

Jonathan Lapierre, maire des Îles-de-la-Madeleine

Le maire souligne que la priorité des autorités est de mettre en place un réseau satellite parallèle pour rétablir les communications avec l’extérieur.

On devra ensuite réparer ou remplacer les câbles sous-marins, ce qui pourrait prendre plusieurs semaines, voire plusieurs mois, indique Jonathan Lapierre.

Chargement en cours