Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Annie Desrochers
Audio fil du jeudi 12 juillet 2018

Le ciel étoilé en réalité augmentée au mont Sutton

Publié le

Une image du ciel et de la constellation du Centaure
Les spectateurs pourront voir une de ces images à travers le casque de réalité augmentée.   Photo : Radio-Canada

Le domaine Au Diable Vert, à Sutton, offre aux amateurs d'étoiles de vivre une toute nouvelle expérience de réalité augmentée. Grâce à des casques spéciaux, ils peuvent observer le ciel sous un tout autre angle, explique le copropriétaire du domaine, Jeremy Fontana.

Nous avons eu l’idée de faire un nouveau type d’interprétation du ciel visible, et nous avons développé, avec des partenaires de partout dans le monde, un casque de réalité augmentée, indique-t-il.

Pour développer ces casques, Jeremy Fontana a fait beaucoup de recherches et il a voyagé à différents endroits pour assister à des conférences.

La présentation se déroule à l’Observétoile, un grand amphithéâtre doté de 184 sièges chauffés situé sur le versant sud du mont Sutton. Grâce aux casques munis d’un téléphone intelligent, sur lequel se trouve une application spéciale, les spectateurs peuvent voir les constellations apparaître sur les étoiles qu’ils observent dans le ciel. Il leur est également possible de voir quelques planètes, le tout accompagné des explications d’un astronome.

Il y a une vue incroyable, soutient Jeremy Fontana. Nous avons été récemment certifiés comme réserve de ciel étoilé.

Une foule est réunie en demi-cercle pour assister au spectacle
Durant 1 heure 30, les spectateurs pourront voir des constellations, des étoiles et des planètes à travers un casque de réalité augmentée. Photo : Radio-Canada/ICI Estrie/Louis-Philippe Bourdeau

Comme les spectateurs peuvent repartir avec leur casque et un code pour télécharger l’application, il leur est possible de poursuivre l'expérience après le séjour Au Diable vert.

S’il s’adresse à toute la famille, le spectacle commence toutefois à une heure tardive durant la période estivale, précise Jeremy Fontana, ce qui pourrait ne pas convenir aux enfants de moins de 6 ans. Mais comme il espère poursuivre le spectacle jusqu’à Noël, il y aura des représentations qui commenceront plus tôt cet automne.

Selon le copropriétaire du domaine Au diable vert, il n’est pas nécessaire d’avoir un ciel entièrement dégagé pour profiter du spectacle.

Chargement en cours