•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pourquoi la laitue est-elle si souvent contaminée à l'<em>E. coli</em>?

Le 15-18

Avec Annie Desrochers

En semaine de 15 h à 18 h

Pourquoi la laitue est-elle si souvent contaminée à l'E. coli?

Audio fil du mercredi 2 mai 2018
Des laitues romaines

Des laitues romaines

Photo : iStock / iStock/chanwangrong

Chaque année, Santé Canada émet des mises en garde en raison de laitues romaines contaminées à la bactérie E. coli. Sylvain Charlebois, professeur de distribution et politique agroalimentaire à l'Université Dalhousie explique pourquoi cet aliment est particulièrement vulnérable aux contaminations.

Comme la laitue pousse très près du sol, cela augmente les risques de contamination, explique Sylvain Charlebois. La laitue biologique est particulièrement à risque puisque bien des engrais biologiques contiennent du fumier.

Il rappelle que les Canadiens consomment beaucoup de laitue provenant des États-Unis, surtout de la Californie.

De nombreuses productions de laitues aux États-Unis côtoient des pâturages de boeufs, une autre source possible de contamination, souligne le professeur: « Les pratiques sont bonnes, on applique beaucoup de rigueur, mais malheureusement, on oublie souvent que le voisinage pourrait être la source du problème. »

Un problème de traçabilité

La laitue romaine a été à l’origine d’une autre éclosion d'infections à la bactérie E. coli en décembre dernier. Santé Canada n’avait pas jugé bon d’émettre un rappel parce qu’il était difficile de découvrir la source exacte de la contamination, explique Sylvain Charlebois. « Retracer ces produits-là, ce n’est pas évident », affirme-t-il. Il mentionne que les intermédiaires sont très nombreux dans la chaîne de production de la laitue.

C’est pour cette raison que l'on songe à utiliser la technologie de la chaîne de blocs pour rendre le processus transparent et l’origine des produits plus facile à retrouver. « Au lieu de prendre six jours pour retracer l’origine d'une laitue qui est contaminée, on peut prendre de deux à trois secondes parce qu’on sait qui fait affaire avec qui », précise-t-il.

Faut-il manger de la laitue romaine?

Malgré l’éclosion aux États-Unis, Sylvain Charlebois ne s’empêche pas de manger de la laitue romaine.

« Si vous avez un système immunitaire qui est en forme, vous pouvez oser, mais si vous êtes enceinte ou malade, il faut peut-être se méfier », dit-il.

Les tribunes de Radio-Canada.ca font peau neuve

Les tribunes de Radio-Canada.ca sont actuellement fermées pour permettre de grandes rénovations destinées à rendre votre expérience encore plus agréable.

Quelques points à retenir:

  • Vos nom d'usager et mot de passe demeurent inchangés
  • Les commentaires publiés ces derniers mois seront transférés graduellement
  • La modération des commentaires se fera selon les mêmes règles.
Nous croyons que ce changement rendra votre expérience sur Radio-Canada.ca encore plus intéressante et interactive.

À plus tard!

L'équipe de Radio-Canada.ca

Vous aimerez aussi