Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

L'animateur Martin Labrosse
Audio fil du mercredi 21 février 2018

Les libéraux veulent assouplir les règles de la vente d'alcool

Publié le

Des gens sont assis sur la terrasse d'un restaurant dans le Vieux-Montréal.
Terrasse d'un restaurant du Vieux-Montréal   Photo : Radio-Canada / Laurence Royer

En 2018, il est encore possible de se procurer un permis d'alcool pour Terre des Hommes. En regard des nombreuses plaintes concernant la désuétude de la Régie des alcools, le député de Jean-Lesage, André Drolet, s'est donné pour mission de remanier quelques règles en place.

« Ça n’a pas de bon sens d’avoir une industrie aussi évolutive, sur toutes sortes de marchés, qui nous fait rayonner dans toutes les régions du Québec, et d’avoir autant de restrictions élémentaires comme [il y en a en ce moment] », déplore le libéral André Drolet.

De nombreuses réformes envisagées

Possibilité de vendre de l’alcool dès 7 h le matin plutôt que 8 h dans les dépanneurs et les épiceries. Autoriser la présence d'enfants sur les terrasses après 20 h. Acheter une consommation sans devoir acheter un repas. Mettre fin à la demande de permis annuellement pour les festivals de notoriété... Ce sont toutes des mesures envisagées par l’administration actuelle pour rendre au goût du jour les règlements de la Régie des alcools.

« À 20 h, les enfants n’ont plus le droit d’être sur une terrasse, même accompagnés de leurs parents. [...] Les parents sont là, ils sont responsables. Les enfants peuvent être là, prendre un verre d’eau, manger en compagnie de leurs parents », se rend à l’évidence André Drolet.

Des heures prolongées?

Pour ce qui est des heures prolongées dans les bars, un projet pilote qui avait été envisagé par l’administration Coderre à l’époque, certains événements pourraient obtenir des autorisations spéciales, estime André Drolet.

L’allègement réglementaire sera adopté avant les élections, estime le député.

Chargement en cours