Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Isabelle Richer
Audio fil du lundi 30 octobre 2017

Aucune firme-conseil n’a le monopole, affirme l’AMF

Publié le

Guy Ouellette et Annie Trudel
Guy Ouellette et Annie Trudel   Photo : Radio-Canada

Ce sont les entreprises qui demandent une autorisation à l'Autorité des marchés financiers (AMF) qui choisissent avec quelle firme-conseil elles font affaire, affirme le président-directeur général de l'AMF, Louis Morisset.

« D’aucune manière […] nous ne dirigeons ces entreprises-là vers une firme ou des firmes en particulier », soutient-il.

Louis Morisset réagit ainsi aux allégations d’une ex-analyste du ministère des Transports, Annie Trudel, qui a affirmé au bureau d’enquête de Québecor Média que le député Guy Ouellette s’apprêtait à dévoiler un stratagème malhonnête impliquant l’Unité permanente anticorruption (UPAC), l’AMF et une firme de consultants, dans le cadre du processus de certification que pilote l’AMF pour autoriser des firmes à soumissionner pour les plus importants contrats publics.

Ces firmes de consultants sont parfois embauchées lorsque les entreprises qui font une demande à l'AMF sont l'objet d'un avis défavorable de la part de l'UPAC, qui est l'organisation chargée de mener les vérifications.

« Ces firmes-là ne sont pas déterminées par l’AMF, aucune d’elles ne travaille pour l’AMF, et c’est à l’entreprise, à la fin, de faire appel à des conseils ou non », affirme le PDG de l'AMF.

Il précise que plus d’une vingtaine de firmes-conseils sont intervenues des les dossiers de l’AMF pour le compte d’entreprises demanderesses au cours des dernières années.

Louis Morisset ajoute que des vérifications ont été faites à l'interne pour s’assurer qu’aucun employé de l’AMF ne tentait de diriger des entreprises vers des firmes en particulier.

Chargement en cours