•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le vélo à Montréal, de jouet d’enfant à moyen de transport

Le 15-18

Avec Annie Desrochers

En semaine de 15 h à 18 h

Le vélo à Montréal, de jouet d’enfant à moyen de transport

Photo en noir et blanc montrant quatre adolescentes et deux adolescents en compagnie de leur vélo.

Un groupe de jeunes se reposant à côté de leur vélo, en 1942

Photo : Bibliothèque et Archives nationales (BAnQ) / Conrad Poirier

Au cours de ses 35 années passées à Vélo Québec, Suzanne Lareau a vu le vélo évoluer de façon marquée à Montréal. Lorsqu'elle a commencé comme bénévole au sein de l'organisation, la bicyclette était surtout considérée comme un jouet d'enfant ou comme un loisir « grano ». « On était perçus comme des idéalistes », se rappelle la présidente-directrice générale de Vélo Québec. « On nous taxait de granolas. Il faut dire qu'à l'époque, je reconnaissais les gens que je croisais à vélo dans les rues de Montréal. » Aujourd'hui, au moment où elle s'apprête à tirer sa révérence, Suzanne Lareau constate que le vélo s'est imposé comme moyen de transport dans la métropole. Le défi de son remplaçant, Jean-François Rheault, sera de continuer à revendiquer un meilleur partage de la route, et à aider l'organisation à se relever de la pandémie, qui a mis à mal ses finances.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi