•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La recette pour obtenir une bonne patinoire

Le 15-18

Avec Annie Desrochers

En semaine de 15 h à 18 h

La recette pour obtenir une bonne patinoire

Un homme pousse une pelle pour déblayer sur une patinoire extérieure de hockey.

Un homme pousse une pelle pour déblayer sur une patinoire extérieure de hockey.

Photo : Radio-Canada

Les patinoires extérieures risquent d'être populaires cet hiver à défaut de pouvoir patiner librement dans les arénas durant le reconfinement à partir de samedi. Les conditions de glace des surfaces extérieures se sont améliorées ces dernières années. Mais il faut quand même composer avec la pluie, la neige et le vent, comme l'explique Robert Boileau, spécialiste en glace qui a notamment travaillé pour les Jeux olympiques de Turin, en 2006.

Cela dit, les patinoires extérieures sont de plus en plus nombreuses à bénéficier d’un système de refroidissement pour maintenir la température de la glace. C’est entre autres le cas des patinoires construites grâce au programme Bleu Blanc Bouge de la Fondation des Canadiens pour l’enfance.

L’Association des arénas du Québec publie également un guide d'aménagement et d'entretien (Nouvelle fenêtre) pour les surfaces extérieures. On ne fait pas juste pelleter la neige pour ensuite arroser. Maintenant, des zambonis nivellent les glaces extérieures, fait valoir Robert Boileau.

De plus en plus de patinoires sont entourées de vraies bandes, et certaines sont même protégées des intempéries par un toit. C’est beaucoup plus cher, mais ça permet de commencer la glace en novembre et de la maintenir jusqu’à la fin mars.

Températures propices au cours des prochains jours

La Ville de Montréal mentionne par ailleurs que les conditions de chaque patinoire extérieure varient selon la température, mais aussi le gel des sols. Si certaines patinoires extérieures sont déjà ouvertes, d'autres ne le sont pas encore dans certains parcs en raison de l'état boueux des sols par endroits et du manque de gel.

Avec les températures nocturnes que nous connaissons ces jours-ci, qui avoisinent les -10 à -14 degrés, nous comptons sur un gel des sols favorable à la réouverture complète des patinoires extérieures, dit Nafissa Fellah, chargée de communication à la Ville.

Il est également possible de consulter le site de la Ville de Montréal (Nouvelle fenêtre) afin de suivre l'évolution de la situation pour chaque patinoire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi