•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Couvre-feu : voici comment procéderont les policiers, selon un spécialiste

Le 15-18

Avec Jacques Beauchamp

En semaine de 15 h à 18 h

Couvre-feu : voici comment procéderont les policiers, selon un spécialiste

Un policier de dos devant sa voiture.

Selon Marcel Savard, les policiers ne seront pas cléments envers ceux qui contreviennent au couvre-feu.

Photo : Radio-Canada

Marcel Savard est un ex-directeur adjoint de la Sûreté du Québec (SQ). À quelques jours du début du couvre-feu imposé par le gouvernement Legault, il s'attend à ce que les directeurs des corps policiers de la province se réunissent dans les prochaines heures avec les autorités de la justice et de la sécurité publique afin de déterminer le plan de match pour faire respecter les nouvelles directives. Leur but sera d'appliquer le couvre-feu uniformément dans toutes les régions du Québec.

Je suis convaincu que les forces policières vont mettre des ressources supplémentaires dans les premiers jours pour être sûres que le couvre-feu sera respecté, affirme Marcel Savard.

À ceux qui s’attendent à de la clémence de la part des policiers, l’ex-directeur adjoint de la SQ réplique qu’au contraire, la stratégie des autorités n’est plus de convaincre avant de réprimander, mais bien d’agir tout de suite pour faire respecter les règles.

Marcel Savard estime que le couvre-feu devrait faciliter la surveillance policière. Il souligne qu’avant l’adoption de cette mesure, le flot de circulation était continuel. Il était donc difficile pour les forces de l’ordre de cibler les gens qui ne respectaient pas les consignes. À partir de samedi, la circulation sera considérablement réduite en soirée et les récalcitrants seront plus faciles à intercepter.

L’ex-directeur de la SQ insiste sur l’importance pour les directions des corps policiers de persuader leurs effectifs que leur travail sur le terrain est essentiel : Les policiers qui vont appliquer le couvre-feu sur le terrain doivent être convaincus que la tâche qu’on leur demande est incontournable pour freiner la progression de la pandémie. La philosophie avec laquelle les policiers travaillent sur le terrain, c’est qu’ils doivent être convaincus que leur travail va faire une différence.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi