•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ce que vous devez savoir avant d’investir à la bourse

Le 15-18

Avec Annie Desrochers

En semaine de 15 h à 18 h

Ce que vous devez savoir avant d’investir à la bourse

Des indicateurs de la bourse.

Les marchés boursiers attirent de plus en plus d'investisseurs.

Photo : iStock

Depuis quelques années, de plus en plus de gens, surtout ceux de la jeune génération, décident de s'occuper eux-mêmes de leurs finances personnelles. Cette tendance s'est accrue avec l'arrivée de la pandémie, et elle s'observe particulièrement dans les investissements à la bourse. Mais avant de se lancer dans la grande aventure de la finance, il y a certaines choses à considérer, selon la planificatrice financière Sandy Lachapelle.

Un loisir avant tout

Il faut voir la gestion de portefeuille comme un loisir, et non comme une façon de s’enrichir, croit Sandy Lachapelle. Pour quelqu’un qui aurait seulement envie de devenir riche facilement, je ne pense pas que c’est la meilleure idée, dit-elle. D’ailleurs, c’est prouvé que les gens qui travaillent avec des conseillers financiers augmentent de façon importante leur patrimoine au fil des années comparativement aux gens qui le gèrent seuls.

La planificatrice financière insiste sur le fait qu’investir à la bourse demande énormément de temps, car il faut faire des recherches sur les entreprises dans lesquelles on investit et trouver les titres qui seront sensibles aux hausses des marchés, sans en capter les baisses. L’information est le nerf de la guerre, rappelle-t-elle.

Sandy Lachapelle ajoute qu’un bon portefeuille doit aussi s’accompagner d’une bonne stratégie fiscale, ce qui demande, encore une fois, du temps de recherche.

Avancer prudemment

La planificatrice financière conseille aux néophytes d’investir de petits montants. Elle insiste sur l’importance de bien évaluer sa tolérance au risque et de déterminer pendant combien de temps on peut se passer de l’argent investi, afin de ne pas être obligé de vendre ses actions à perte.

Ne pas tomber dans l’émotion

Le secret des planificateurs financiers est de ne jamais se laisser guider par leurs émotions. Quand un titre connaît une montée vertigineuse, ce n’est pas nécessairement le temps de l’acheter. Les gens, quand ils gèrent leur patrimoine, ont tendance à acheter au mauvais moment et à vendre au mauvais moment, affirme Sandy Lachapelle. La preuve, selon elle, est que la plupart des nouveaux investisseurs sont arrivés sur les marchés au cours de l’été, au moment où on notait déjà une reprise boursière.

Il faut aussi faire attention de ne pas se laisser emballer par l’impression qu’on est bon, ajoute Sandy Lachapelle. Quelqu’un qui commence par investir de petits montants et qui fait un bon coup pourrait être tenté de miser plus gros, mais ce serait une erreur, selon elle.

Élargir ses horizons

Sandy Lachapelle mentionne que les nouveaux investisseurs ont tendance à acheter des titres qu’ils connaissent, comme ceux d’Apple ou d’Amazon, mais elle souligne que ce ne sont pas nécessairement les plus payants.

Il est donc avantageux de pousser ses recherches afin de trouver les meilleurs titres dans lesquels investir.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi