•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le défi architectural réel autour de l’extension du REM

Le 15-18

Avec Jacques Beauchamp et Annie Desrochers

En semaine de 15 h à 18 h

Le défi architectural réel autour de l’extension du REM

Le type de station souterraine du Réseau express métropolitain à Saint-Léonard

Le type de station souterraine du Réseau express métropolitain à Saint-Léonard

Photo : Caisse de dépôt et placement du Québec

L'annonce de la phase 2 du projet du Réseau express métropolitain (REM) a soulevé de nombreuses réactions. Malgré le discours rassurant de la ministre responsable de la métropole, Chantal Rouleau, le chroniqueur en développement urbain Marc-André Carignan revient sur les interrogations qui demeurent autour de cet ajout de deux tronçons.

Bien qu’il salue la création du comité architectural pour garantir une réflexion concertée sur l’esthétisme qui sera apporté aux infrastructures, Marc-André Carignan reste prudent quant aux annonces de projets signatures, beaux et accessibles.

Le projet prévoit un réseau avec des voies aériennes qui traverseraient la ville. Le train va croiser des bâtiments, des paysages. Le chroniqueur pose alors la question sur la manière qui sera choisie pour que son apparence soit minimale dans le paysage. Il rappelle ainsi qu’au siècle dernier, on a créé des axes comme des cicatrices qui sont visuellement dérangeantes. Il va falloir essayer de ne pas reproduire cela.

Il y a toujours deux points de vue : celui de qui est dans le train et celui de qui le voit passer.

Marc-André Carignan

Dans le projet initial, en 2016, il n'était pas vraiment question d’architecture et d'intégration urbaine. C’est donc un discours encourageant qui accompagnerait cette phase 2. L’expert en développement urbain insiste sur la nécessité d’une vision plus poétique pour l’intégration urbaine, pour ne pas que le REM reste seulement un projet d’ingénierie.

Tout un défi qui reste, d'après l’architecte, tout à fait possible à concrétiser dans la métropole, qui a su par le passé conjuguer urbanisme et collaboration artistique comme avec le métro de Montréal.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi