•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le vin nature, le vin dans sa plus simple expression

Le 15-18

Avec Annie Desrochers

En semaine de 15 h à 18 h

Le vin nature, le vin dans sa plus simple expression

Un verre de vin blanc est présenté devant un vignoble.

Un verre de vin blanc présenté devant un vignoble.

Photo : iStock

Avant l'avènement des modes de production industriels, il n'y avait pas mille et une façons de produire du vin. Les techniques traditionnelles se sont perdues avec le temps, mais elles revivent depuis peu grâce à l'engouement grandissant pour les vins nature. Le sommelier Vincent Laniel explique ce qui fait la particularité de ces vins.

C’est surtout une certaine gouleyance, affirme le sommelier. Il y a quelque chose de beaucoup plus facile à boire dans le vin nature. La grande partie du vin qu’on retrouve sur les tablettes, partout dans le monde, a été manipulé pour façonner son goût, mais, quand on le boit, on dirait qu’il est un peu plus lourd pour le corps, alors que, dans le vin nature, finalement, le seul poison qui reste, c’est l’alcool.

La production de vin nature est donc beaucoup plus artisanale et elle se rapproche des méthodes traditionnelles.

Il existe encore peu de certifications pour les vins nature. Pour s’assurer d’acheter un vin de qualité, il faut surtout se fier à la réputation du vigneron.

Et si le vin nature fait de plus en plus d’adeptes, il est loin de rallier tous les amateurs de vin. Selon Vincent Laniel, il existe une sorte de dichotomie opposant les tenants du vin nature aux défenseurs du vin industriel.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi