•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le 15-18

Avec Annie Desrochers

En semaine de 15 h à 18 h

La journaliste qui avait prédit la pandémie

Une infirmière administre un vaccin à enfant.

C'est notamment l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest qui a convaincu la journaliste Sonia Shah d'écrire son livre.

Photo : Getty Images / PAMELA TULIZO

La journaliste scientifique Sonia Shah, du New York Times, avait prédit qu'une pandémie affecterait le monde entier au cours des prochaines années. Dans le livre Pandémie : traquer les épidémies, du choléra aux coronavirus, écrit en 2017, elle fait part de ses inquiétudes quant à la surconsommation et à la production industrielle, qu'elle accuse toutes les deux d'être responsables de l'apparition de différentes épidémies au cours de l'histoire récente. La journaliste Sophie Langlois, qui a elle-même couvert l'épidémie d'Ebola en Guinée, a été captivée par le récit de Sonia Shah.

C’est une journaliste scientifique, mais, dans le fond, c’est un récit sociologique qu’elle nous propose, affirme Sophie Langlois. Elle a voulu écrire ce livre pour nous prévenir qu’une pandémie était à nos portes.

La pandémie est même arrivée plus tôt que ce que Sonia Shah avait prévu.

Pour l'autrice, cette pandémie était inévitable en raison des déforestations massives et de la destruction d’habitats naturels engendrées par la surconsommation. Privés de leur demeure, les animaux sauvages se sont de plus en plus rapprochés des zones habitées, amenant avec eux toutes sortes de microbes.

Sophie Langlois rappelle que le premier cas d’Ebola est apparu dans la forêt guinéenne, lorsqu’une chauve-souris infectée a transmis le virus à un enfant.

Les humains ont pourtant longtemps cru que la croissance économique avait permis aux pays riches de se débarrasser enfin des épidémies de toutes sortes. Or, c’est exactement cette même croissance économique qui, aujourd’hui, nous replonge dans un nouveau cycle de pandémies, souligne Sophie Langlois.

Dans son livre, Sonia Shah soutient que le cycle de pandémies dans lequel nous nous trouvons a commencé bien avant la COVID-19, soit avec le sida, dans les années 1980. Il faut dire que les dernières décennies ont vu passer leur lot d’épidémies : Ebola, SRAS, choléra, rougeole, etc.

Si nous ne changeons pas notre mode de vie, Sonia Shah prédit que les épidémies seront encore plus fréquentes et encore plus meurtrières qu'elles le sont maintenant.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi