•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le 15-18

Avec Annie Desrochers

En semaine de 15 h à 18 h

Les framboises bios chiliennes… qui venaient de Chine

Des framboises les unes sur les autres.

Les framboises d'Alasko étaient cultivées en Chine, puis expédiées en Nouvelle-Zélande pour ensuite être envoyées au Chili pour y être emballées (archives).

Photo : Radio-Canada / Tina Lovgreen

L'agence de presse Reuters a mis au jour, au terme d'une longue enquête, une fraude alimentaire impliquant Alasko, une entreprise montréalaise. Les framboises biologiques surgelées du Chili qu'elle distribuait n'étaient ni chiliennes ni même biologiques. Pour Sophie Perreault, présidente-directrice générale de l'Association québécoise de la distribution de fruits et légumes, il s'agit d'un véritable tour de force.

Ce genre de double fraude se voit rarement au Canada, croit Mme Perreault, puisque les mesures pour l’inspection des aliments sont très strictes.

Je pense que les gens prennent rarement ce genre de risque de perdre leur nom, leur réputation et aussi leurs contrats d’affaires sur les tablettes des pays.

Sophie Perreault, présidente-directrice générale de l'Association québécoise de la distribution de fruits et légumes

Toute la réflexion sur l’autonomie alimentaire nous fait réfléchir pour qu’on puisse investir pour transformer et surgeler davantage nos petites baies ici, note aussi Sophie Perreault.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi