•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le 15-18

Avec Annie Desrochers

En semaine de 15 h à 18 h

Encore du travail à faire pour les aînés, selon le DG du Réseau FADOQ

Un préposé aide un homme à marcher dans un couloir.

Le gouvernement du Québec a a lancé une vaste campagne de recrutement de préposés aux bénéficiaires à la fin du mois de mai.

Photo : Radio-Canada

Malgré le fait que ce début de deuxième vague de COVID-19 touche surtout les jeunes, le Réseau FADOQ se dit tout de même inquiet d'une possible contamination chez les plus vulnérables, notamment les personnes âgées. Et même si le gouvernement va de l'avant avec son recrutement de 7000 préposés aux bénéficiaires, le directeur général du Réseau FADOQ estime que cela prendra plus de personnel de façon générale pour améliorer les soins offerts aux personnes âgées.

On est entièrement satisfaits avec le fait qu’on va de l’avant pour augmenter le nombre de personnel versus les bénéficiaires. Pour nous, c’est bien, mais je pense qu'il faut continuer. Ce n’est pas juste au niveau des préposés, ­[ce sont] les infirmiers et tout le personnel soignant qu’on a besoin d’augmenter pour donner des soins de qualité et adéquats, lance le directeur général du Réseau FADOQ, Danis Prud’homme.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi