•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le 15-18

Avec Annie Desrochers

En semaine de 15 h à 18 h

COVID-19 : premier décès d’une personne de moins de 20 ans au Québec

Image d'une molécule

Une illustration du coronavirus

Photo : Reuters / NEXU Science Communication

Un jeune homme de 19 ans de la région de Montréal a perdu la vie des suites de la COVID-19. Il s'agit d'une triste première pour la province, mais il ne faut pas pour autant trop s'inquiéter pour la santé de nos enfants, selon la microbiologiste-infectiologue Cécile Tremblay.

Elle rappelle que les décès dus à la COVID-19 chez les jeunes demeurent très rares à l’échelle planétaire. La microbiologiste-infectiologue précise qu’environ 0,005 % des enfants infectés par le coronavirus en meurent, et que ce sont les bébés de moins de 1 an qui sont les plus à risque.

Les chercheurs du monde entier se demandent encore d’où vient cette résistance au coronavirus chez les enfants. Ce qui les protège, selon l’une des théories, c’est que la densité des récepteurs qui accueillent le virus sur leurs cellules est moindre, ce qui fait que le virus pénètre moins chez eux, indique Cécile Tremblay. Les scientifiques ont aussi remarqué que leur système immunitaire avait moins tendance à s’emballer que celui des adultes en réaction au virus.

Malgré tout, il est impératif que les jeunes continuent de se protéger, car le cas de l’homme de 19 ans qui est mort de la COVID-19 montre que le pire peut toujours arriver. L’idée selon laquelle les enfants sont immunisés, qu’ils ne peuvent pas être atteints par le virus, il faut mettre ça de côté, affirme Cécile Tremblay.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi