•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le 15-18

Avec Annie Desrochers

En semaine de 15 h à 18 h

Des trésors oubliés qui racontent l'histoire de la médecine

Le musée des Hospitalières de l'Hôtel-Dieu de Montréal.

La plupart des quelque 600 livres de médecine anciens ont été remis au musée des Religieuses hospitalières de Saint-Joseph de l'Hôtel-Dieu de Montréal.

Photo : Facebook / Musée des Hospitalières de l'Hôtel-Dieu de Montréal

Depuis des siècles, de précieux ouvrages de médecine dormaient dans le sous-sol de l'Hôtel-Dieu. Afin d'assurer leur préservation, le Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM) a décidé d'en faire don à l'Université de Montréal, à l'Université McGill ainsi qu'à Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ), mais la majorité des quelque 600 ouvrages a été transmise au Musée des Hospitalières de l'Hôtel-Dieu de Montréal. Cet ajout représente un complément important à la collection du musée, selon l'agente à la programmation et à l'éducation, Charlotte Moreau de la Fuente.

Charlotte Moreau de la Fuente a ouvert, jusqu’à présent, une cinquantaine de livres. La majorité d’entre eux ont été publiés aux 19e et 20e siècles, mais certains sont du 18e siècle. Le plus ancien qu’elle a trouvé date de 1740.

Ces ouvrages étaient utilisés pour la formation des médecins, mais ils servaient aussi d’outils de référence, selon Charlotte Moreau de la Fuente. Aujourd’hui, ça nous paraît un peu fou, parce qu’on a le web, mais à l’époque, c’était grâce aux ouvrages que les nouvelles théories médicales et scientifiques voyageaient, rappelle-t-elle. Ces livres rendent compte de toutes les avancées de la médecine dans le milieu francophone jusqu’au 20e siècle.

La collection du Musée des Hospitalières de l'Hôtel-Dieu compte déjà de nombreux objets médicaux. Les livres vont nous permettre de documenter ces objets et la théorie médicale qui les accompagnait, précise Charlotte Moreau de la Fuente.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi