•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mystérieuses semences chinoises : publicité trompeuse ou agroterrorisme?

Le 15-18

Avec Annie Desrochers

En semaine de 15 h à 18 h

Mystérieuses semences chinoises : publicité trompeuse ou agroterrorisme?

Un paquet contenant les graines.

L'Agence canadienne d'inspection des aliments mène une enquête sur les mystérieuses semences et demande aux citoyens concernés de communiquer immédiatement avec leur bureau régional.

Photo : ACIA

Plusieurs citoyens canadiens et américains ont rapporté avoir reçu de mystérieuses semences en provenance de Chine. Selon le spécialiste en cybersécurité Steve Waterhouse, ces colis non sollicités pourraient être le résultat d'une campagne de brushing, une pratique commerciale frauduleuse. Mais ils pourraient aussi être un outil d'agroterrorisme destiné à déstabiliser notre agriculture.

La théorie du brushing

Steve Waterhouse décrit le brushing comme un jeu d’influence de popularité d’un produit. Cette technique est souvent utilisée pour améliorer les statistiques d’un produit ou d’un vendeur sur les plateformes de vente en ligne comme Amazon ou Alibaba. En créant de fausses commandes pour un produit et en les envoyant à de véritables adresses, cela fait monter la cote de popularité du produit en question. C'est de la publicité trompeuse, car cela génère de fausses statistiques, donnant une importance indue à des produits, explique Steve Waterhouse.

Il se pourrait donc que ces semences aient été envoyées afin de donner l’impression qu’il s’agit d’un produit populaire.

La théorie de l’agroterrorisme

Steve Waterhouse n’exclut pas que l’envoi de ces semences fasse partie d’une stratégie d’agroterrorisme de la Chine. Il peut s’agir de graines de plantes qui, une fois implantées en Amérique du Nord, déstabiliseraient notre écosystème et ruineraient nos récoltes. Cela obligerait le Canada et les États-Unis à se tourner vers la Chine pour nourrir leurs populations.

Ce n’est pas une théorie du complot, précise Steve Waterhouse. La Chine a un plan qui s’appelle Made in China 2025 pour pouvoir amener la planète à s’approvisionner complètement chez elle pour tout bien et service.

Que faire si on reçoit des semences?

Selon le spécialiste en cybersécurité, il est fort probable que les personnes qui se trouvent derrière l’envoi de ces colis non sollicités aient obtenu les noms et les adresses des destinataires par des employés des plateformes comme Amazon et Alibaba.

Il conseille donc aux personnes qui reçoivent ces colis de changer leur mot de passe sur ces plateformes et de vérifier qu’il n’y ait pas de fausses commandes dans leur dossier. Si c’est le cas, il faut le signaler à la plateforme en question.

L’Agence canadienne d’inspection des aliments a également émis un avis demandant à la population de ne pas planter ces graines.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi