•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Noyades en hausse au Québec : « des morts évitables »

Le 15-18

Avec Karyne Lefebvre

En semaine de 15 h à 18 h

Noyades en hausse au Québec : « des morts évitables »

Un kayakiste est en train d'attacher sa veste de flottaison sur le bord d'un lac.

Un kayakiste porte une veste de flottaison sur le bord d'un lac.

Photo : getty images/istockphoto / Dzurag

« Si chaque année les gens portaient leur veste de flottaison à bord d'une embarcation, on viendrait facilement sauver de 16 à 18 personnes sur les 80 qui [meurent] pendant l'année », affirme Raynald Hawkins, directeur général de la Société de sauvetage du Québec. En entrevue, il estime que la grande majorité des noyades sont évitables et que le port d'une veste de flottaison devrait être obligatoire dans les embarcations.

La loi actuelle stipule qu'il doit y avoir un gilet de sauvetage pour chaque personne à bord d'une embarcation, mais il n'est pas obligatoire de le porter. « [Ces morts] sont évitables et donc, il faut revenir en force sur ces messages de prévention qu'on préconise année après année. Huit fois sur dix, les plaisanciers ne portaient pas leur veste de sécurité. »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi