•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le 15-18

Avec Annie Desrochers

En semaine de 15 h à 18 h

La construction est-elle réellement la clé pour relancer l’économie?

Un homme habillé tout en jaune et portant un masque se tient près d'un camion qui déverse du gravier.

Québec mise sur les grands chantiers de construction pour relancer l'économie de la province.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Depuis le New Deal mis en place aux États-Unis, dans les années 1930, pour lutter contre les effets de la Grande Dépression, la construction a toujours été vue comme un moteur de relance économique. C'est d'ailleurs sur ce secteur que le gouvernement du Québec mise pour relever la province après la crise du coronavirus. Toutefois, l'économiste Daniel Denis estime que la multiplication des chantiers risque d'avoir peu d'effets dans le contexte actuel.

L’économiste souligne que, depuis que la construction a repris ses activités, pratiquement tous les travailleurs de ce secteur ont retrouvé leur emploi. Il ajoute que la grande majorité des personnes qui sont encore au chômage sont des travailleurs peu qualifiés, qui ne pourraient aller travailler sur les nouveaux chantiers du jour au lendemain.

Les grands travaux, personnellement, je n’essaierais pas d’aller les faire plus vite. D’abord parce qu’ils sont déjà en congestion, ensuite parce que, précipiter des grands travaux, c’est une recette pour des dépassements budgétaires, affirme Daniel Denis.

Il suggérerait plutôt de miser sur des programmes sociaux ou environnementaux, comme des opérations de nettoyage ou d’embellissement de quartiers, qui passeraient par les organismes communautaires, pour donner un travail temporaire aux personnes sans emploi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi