•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Il y a 100 ans, Montréal diffusait la première émission de radio au pays

Le 15-18

Avec Karyne Lefebvre

En semaine de 15 h à 18 h

Il y a 100 ans, Montréal diffusait la première émission de radio au pays

Guglielmo Marconi, reconnu comme étant l'inventeur de la radio, devant son équipement en 1901.

Guglielmo Marconi, reconnu comme étant l'un des inventeurs de la radio, devant son équipement en 1901.

Photo : La Presse canadienne

Peu de gens le savent, mais Montréal a été au cœur du développement de la radiodiffusion. C'est d'ailleurs à partir de la métropole que la toute première émission de radio au Canada a été diffusée. Il s'agissait alors d'un coup de marketing et celui-ci a très bien réussi, comme l'explique le président de la Société québécoise de collectionneurs de radios anciens, Alain Dufour.

À partir de 1919, la station de radio montréalaise XWA, qui appartenait à Marconi, effectuait des tests pour radiodiffuser une émission. Elle a réussi à en faire la démonstration formelle le 20 mai 1920, devant une multitude de scientifiques et de membres de l’Académie des arts, des lettres et des sciences, qui s’étaient réunis à Ottawa pour le congrès de la Société royale du Canada. L’émission musicale, produite à Montréal, a été diffusée en direct aux participants du congrès, à des kilomètres de distance.

Il s’agissait d’un événement tout indiqué pour accomplir ce genre d’exploit, comme le souligne Alain Dufour : Il y avait là un public très crédible, qui pouvait porter la nouvelle par la suite.

En effet, cette première radiodiffusion d’une émission au pays a fait la une des journaux. Elle a aussi donné le coup d’envoi à la production d’autres émissions. On est passé un moment donné du paradigme du téléphone sans fil, avec lequel on communique d’un point A à un point B, à l’idée qu’on peut faire ce que les Américains appellent du broadcast, c’est-à-dire une diffusion large, d’un point A à des dizaines de milliers d’auditeurs, explique Alain Dufour.

On a alors vu la naissance de rencontres publiques pour écouter la radio, les appareils de diffusion étant encore plutôt rares dans les années 1920. Des cinémas et des théâtres invitaient le public à venir écouter la radio. Il y avait même des soirées dansantes organisées autour de cette nouvelle technologie.

Alain Dufour précise que les premières émissions de radio étaient surtout musicales, mais il y avait aussi quelques segments d’information pour annoncer, par exemple, les cotes de la Bourse. Les enfants avaient droit, quant à eux, à l’heure du conte à 19 h.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi