•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le 15-18

Avec Annie Desrochers

En semaine de 15 h à 18 h

De longs délais pour les commandes d’épicerie en ligne

Un panier d'épicerie sur un clavier d'ordinateur.

Les épiceries ont connu une hausse subite des commandes en ligne et par téléphone, ce qui allonge considérablement les délais de livraison.

Photo : iStock

Les épiceries ont connu une hausse subite des commandes en ligne et par téléphone, ce qui allonge considérablement les délais de livraison. Le directeur des affaires publiques de l'Association québécoise des détaillants en alimentation, Stéphane Lacasse, demande aux consommateurs qui peuvent se rendre en magasin d'éviter de commander en ligne.

Moins il y a de demandes, plus on va être rapides, plaide Stéphane Lacasse.

Il demande aux personnes qui ont moins de 70 ans et qui ne sont pas en quarantaine de faire leur épicerie sur place afin de réduire la pression sur les livraisons. Il suggère aussi aux proches des personnes qui ne peuvent se déplacer de faire les commissions pour elles.

Stéphane Lacasse assure que plusieurs mesures de protection ont été mises en place dans les épiceries : nettoyage des paniers, lingettes pour les clients, etc.

Je veux rassurer les gens : il n’y a aucune crainte à avoir d’aller faire ses courses, dit-il.

Stéphane Lacasse ajoute que presque tous les produits sont de nouveau disponibles, après la razzia qui a vidé les tablettes de plusieurs magasins.

Les épiceries embauchent

Stéphane Lacasse affirme que de nombreuses épiceries sont à la recherche d’employés, ce qui pourrait profiter aux personnes qui ont récemment perdu leur emploi.

La meilleure chose à faire, c’est d’aller voir votre épicier du coin et de lui demander quels sont ses besoins, indique-t-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi