•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tablettes vides : les épiciers demandent aux consommateurs d’être « responsables »

Le 15-18

Avec Isabelle Richer

En semaine de 15 h à 18 h

Tablettes vides : les épiciers demandent aux consommateurs d’être « responsables »

Des étagères vides dans une allée d'épicerie.

Des tablettes vides dans une épicerie

Photo : Radio-Canada / Alexia Martel-Desjardins

L'achalandage dans les épiceries est revenu un peu plus près de la normale depuis la semaine passée, mais plusieurs commerces sont toujours aux prises avec des tablettes vides. Le directeur des affaires publiques de l'Association québécoise des détaillants en alimentation, Stéphane Lacasse, se fait toutefois rassurant : aucune pénurie n'est à l'horizon.

On ne manque de rien pour nourrir les gens, mais c’est sûr qu’il n’y a pas l’abondance à laquelle on est habitués, précise-t-il.

Il rappelle que les épiceries ont connu un achalandage totalement inattendu la semaine dernière. Les consommateurs ont été plus nombreux et ont acheté de plus grandes quantités de nourriture.

Stéphane Lacasse explique que les détaillants en alimentation commandent leurs produits au fur et à mesure en tenant compte de leurs stocks. Ils ont donc dû revoir leurs commandes habituelles, mais cela peut prendre du temps avant que toutes les tablettes se remplissent.

Quand des gens partent avec cinq ou six paquets de bœuf haché pour faire des provisions, alors que, normalement, ils en auraient pris un, j’ai besoin d’un boucher pour préparer ce bœuf haché, souligne Stéphane Lacasse.

Il se fait tout de même rassurant : Vous ne manquerez de rien en magasin dans les prochaines semaines.

Pour aider les épiciers à tenir cette promesse, Stéphane Lacasse demande aux consommateurs d’être responsables dans leurs achats. Ne stockez pas pour trois mois, dit-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi