•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La crise du coronavirus vue par Serge Bouchard

Le 15-18

Avec Isabelle Richer

En semaine de 15 h à 18 h

La crise du coronavirus vue par Serge Bouchard

Il sourit au micro.

L'écrivain, anthropologue et animateur Serge Bouchard

Photo : Radio-Canada / Hamza Abouelouafaa

Elle bouscule nos vies, notre économie et nos relations. La crise du coronavirus en est une qui passera à l'histoire, selon l'anthropologue Serge Bouchard.

Serge Bouchard avoue avoir été lui-même secoué par les effets de cette crise. Pour la première fois de ma vie – qui est quand même longue –, j’ai vu des ruptures de stock dans les épiceries, s’étonne-t-il.

Il raconte avoir rencontré une immigrante à l’épicerie qui lui a dit que les pénuries d’aliments étaient monnaie courante dans son pays d’origine, mais qu’elle ne se serait jamais attendue à en voir au Canada.

Moi, dans ma vie, je n’ai jamais manqué de blé d’Inde en crème.

Serge Bouchard, anthropologue

C’est ce qui fait dire à Serge Bouchard que le monde est en train de vivre un moment historique dont il se souviendra longtemps. Nous croyions qu’avec la science, nous avions vaincu la menace des microbes, souligne-t-il. Ils ont été les pires ennemis de l’humanité dans l’histoire. C’est ce qui a tué le plus de monde, le plus souvent, le plus longtemps. Mais voilà que la nature nous joue des tours. Il y aura d’autres pandémies dans le futur.

C’est un moment historique. Nous allons en tirer de grandes leçons. Nous allons apprendre que nous ne sommes pas invulnérables.

Serge Bouchard, anthropologue

L’anthropologue ajoute qu’il est satisfait de la façon dont réagit le gouvernement du Québec : J’admire la gouverne du gouvernement. Il prévoit, les systèmes de santé sont en place, tout le monde se prépare. On sent qu’on est dans une société organisée. Le reste, c’est psychologique, c’est culturel.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi