•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un guide audio pour apprendre les noms inuit des lieux du Québec

Le 15-18

Avec Annie Desrochers

En semaine de 15 h à 18 h

Un guide audio pour apprendre les noms inuit des lieux du Québec

Des mains pointent avec des crayons certains endroits sur une carte géographique.

Avec l’aide l’Institut culturel Avataq, à Montréal, la Commission de toponymie du Québec a mis sur pied une plateforme numérique de toponymes du Nunavik, la région la plus septentrionale de la province.

Photo : Institut culturel Avataq

Bien avant l'arrivée des colons français, puis anglais, les Inuit avaient donné des noms aux lieux qui les entouraient. Ces noms en inuktitut ont toutefois été éclipsés par les noms « officiels » que les Européens leur ont donnés. Afin de ne pas perdre cet important héritage, la Commission de toponymie du Québec a créé un guide audio pour enseigner les noms originaux des lieux du Nunavik (Nouvelle fenêtre). Nicolas Pirti-Duplessis, agent d'information à l'Institut culturel Avataq, a participé au projet.

À Avatak, c’est dans notre mandat de préserver la culture, les traditions et l’histoire, explique Nicolas Pirti-Duplessis.

Pour lui, le guide audio permet de rappeler que les Inuit habitaient déjà dans la région.

Traditionnellement, nous avions déjà des noms pour ces lieux. C’était des points de repère pour les Inuit.

Nicolas Pirti-Duplessis, agent d'information à l'Institut culturel Avataq

Nicolas Pirti-Duplessis ne croit pas pour autant qu’il faut faire une croix sur les noms européens donnés aux lieux du Nunavik. Il précise que de nombreux Inuit ont adopté ces noms. Pour nous, c’est le fun qu’il y ait les deux noms : le nom gouvernemental et le nom inuit, dit-il.

Nicolas Pirti-Duplessis précise que les noms inuit sont généralement des descriptions des lieux qu’ils désignent. Mais certains d’entre eux sont uniquement basés sur des légendes ou des chansons.

Il donne l’exemple d’une rivière dont le nom en inuktitut signifie coupé avec une hache. Une légende raconte que cette rivière a été formée après qu’un homme s'est libéré de l'emprise d’un géant en donnant un coup de hache dans le sol.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi