•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

<em>Infoman</em>, 20&nbsp;ans à contre-courant

Le 15-18

Avec Annie Desrochers

En semaine de 15 h à 18 h

Infoman, 20 ans à contre-courant

Jean-René Dufort porte un costume moulant et une cape rouge.

Le superhéros Infoman

Photo : Radio-Canada

L'arrivée de l'émission Infoman, il y a 20 ans, sur les ondes de Radio-Canada, ne s'est pas faite sans remous. Mais Jean-René Dufort et son équipe ont su prouver que l'humour pouvait se marier à l'actualité.

Jean-René Dufort se souvient des débuts d'Infoman à Radio-Canada : Il y avait une certaine friction avec [le département de] l’information.

Et pourtant, aujourd'hui, c'est lui qui anime le Gala des Grands Prix du journalisme. Il se plaît d'ailleurs à rappeler aux journalistes que les perceptions ont beaucoup évolué en deux décennies. Je taquine toujours mes amis journalistes en leur disant qu’au début, c’était moi l’information-spectacle, le dangereux, dit-il. Et j’ai l’impression qu’après 20 ans, je suis devenu le straight et que ce sont eux, l’information-spectacle.

Jean-René Dufort a lui-même changé son approche au fil du temps, ce qui lui a valu certaines critiques de téléspectateurs qui le trouvent plus mou avec les politiciens. C’est sûr qu’en vieillissant, nos façons de voir la vie changent, explique l'animateur. Je dirais que je suis plus diplomatique, moins direct. Peut-être que j'essaie de donner mes claques plus diplomatiquement.

Ce qui est sûr, c'est que le Jean-René Dufort d'aujourd'hui ne reviendrait jamais au Jean-René Dufort d'il y a 20 ans. Je pense que si je m'étais rencontré à cet âge-là, je me serais moi-même pété la gueule, dit-il. J'étais vraiment baveux et direct.

Jean-René Dufort a toujours eu l'habitude d'en faire à sa tête, ce qui lui a parfois valu certaines frictions avec la direction de Radio-Canada.

En 20 ans, Infoman a connu des hauts et des bas, mais l'émission a su survivre aux changements apportés par les deux dernières décennies. Je pense que le secret, c’est qu’Infoman n’a pas de concept, affirme Jean-René Dufort. On suit l'actualité et on ne se renouvelle pas autant qu’on laisse l’actualité nous étonner et nous renouveler nous-mêmes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi