•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La folie des restaurants de campagne

Le 15-18

Avec Karyne Lefebvre

En semaine de 15 h à 18 h

La folie des restaurants de campagne

Restaurant vu de l'extérieur

Le restaurant The Bite House est dans une ferme centenaire située derrière la maison de Bryan Picard, à Baddeck, au Cape Breton.

Photo : Bryan Picard

Selon la critique gastronomique Lesley Chesterman, l'histoire d'un restaurant du Cap-Breton qui a comblé toutes ses places pour l'année en seulement 60 secondes s'inscrit dans un engouement plus large pour les petits restaurants de campagne éloignée.

Lorsque le restaurant The Bite House a ouvert sa prise de réservations pour l’année 2020, il a suffi d’une seule minute pour que ses 16 places soient réservées pour toute l’année. Il faut dire que le restaurant est ouvert seulement trois jours par semaine, de mai à décembre.

Quand on regarde les photos du restaurant, c’est tellement sympathique! affirme Lesley Chesterman. C’est comme si on mangeait chez quelqu’un.

La nourriture qui y est servie, elle, est de niveau gastronomique. C’est un beau contraste entre un espace qui est très simple et une cuisine qui est élaborée, estime Lesley Chesterman.

La critique gastronomique affirme que les petits restaurants situés en campagne éloignée ont la cote ces temps-ci. Ils sont nombreux à afficher complet à longueur d’année et à attirer une clientèle provenant des quatre coins du pays, et même du monde.

Mais même avec des restaurants complets, ça ne veut pas dire que ces chefs font de l’argent, précise Lesley Chesterman.

Une situation éloignée signifie en effet qu’il faut faire livrer les produits sur de grandes distances. De plus, lorsque des gens annulent leur réservation à la dernière minute, il est plus difficile d’en trouver d’autres qui pourront se déplacer à temps jusqu’au restaurant.

De plus, ces restaurants de campagne accueillent généralement une clientèle restreinte et sont rarement ouverts toute l’année.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi