Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Annie Desrochers
Le 15-18
Audio fil du jeudi 10 octobre 2019

Un plaidoyer pour l'abstention

Publié le

Un jeune homme passe au vote dans une urne d'Élections Canada.
Le vote par anticipation se déroulera du 11 au 14 octobre inclusivement.   Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

L'image qu'on présente souvent d'un abstentionniste, c'est celle d'un citoyen cynique ou désintéressé, démotivé par la politique. Mais a-t-on raison? Pas nécessairement, selon l'auteur Francis Dupuis-Déri. Il y a une part des abstentionnistes qui correspond tout à fait à ce qu'on vient de décrire, mais pour d'autres, pourtant mobilisés dans leur circonscription, le fait de s'abstenir est une prise de position politique.

Si on creuse un peu, tout le monde est pas mal abstentionniste. Il y a beaucoup de gens qui ne votent pas au municipal, et il n’y a à peu près personne qui vote aux élections scolaires.

Francis Dupuis-Déri, auteur

L’auteur fait aussi remarquer que les gouvernements fédéraux et provinciaux ont souvent les coudées franches, même s’ils n’ont l’appui que d’environ le tiers de la population dans les faits.

Il estime aussi qu’on apprend aux jeunes, à tort, que de voter est le geste le plus important qu’on peut faire sur le plan politique, alors qu’il existe, selon lui, d’autres façons d’agir. « Ça ne fait pas de nous des citoyens très imaginatifs », affirme-t-il.

Chargement en cours