Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Annie Desrochers
Le 15-18
Audio fil du vendredi 30 août 2019

Son appartement loué à son insu sur Airbnb

Publié le

Un doigt touchant un écran sur lequel on voit la page d'accueil d'Airbnb.
Le site Internet d'Airbnb   Photo : Getty Images / John MacDougall

André Mantha, un résident de Griffintown, a eu la surprise de voir son appartement mis en location sur la plateforme Airbnb par un faux profil. Heureusement pour lui, il n'a pas eu trop de difficulté à faire enlever l'annonce.

Tout a commencé lorsqu’un voisin d’André Mantha s’est plaint qu’un appartement de leur immeuble en copropriété était affiché sur Airbnb, alors que le règlement l’interdit.

En allant voir l’annonce, André Mantha s’est rendu compte que les photos qui l'accompagnaient étaient celles de son propre appartement. On se sent envahi quand ça arrive, raconte-t-il.

Les images avaient été prises sur le site Internet du service de vente immobilière DuProprio, sur lequel le propriétaire tente de vendre son appartement en copropriété.

Tout de suite, il a décidé de tenter de joindre Airbnb par téléphone. Ce n’est pas évident de trouver comment les joindre sur leur site, déplore-t-il.

Le résident de Griffintown a tout de même réussi à trouver un numéro de téléphone et à parler à une employée de l’entreprise, qui lui a répondu en anglais. Il lui a expliqué que son appartement était faussement affiché en location.

L’employée a demandé au propriétaire de l'appartement en copropriété d’envoyer un courriel avec le lien de l’annonce d'Airbnb et celui de l’annonce affichée sur le site web DuProprio, ce qu’il a fait. Entretemps, en recherchant la photo de profil de l’annonceur sur Google, il a découvert que cette photo provenait d’une banque d’images, lui laissant croire qu’il s‘agissait d’un faux profil. Il a aussi envoyé cette information à Airbnb.

À peine une journée plus tard, l’annonce était retirée du site d'Airbnb. Ça s’est passé rapidement et je dois les saluer pour ça, affirme André Mantha.

Il a également noté que le même profil avait mis en location un autre appartement d'un immeuble en copropriété, cette fois-ci à Gatineau, et que cette annonce a elle aussi été rapidement retirée par Airbnb.

Chargement en cours