Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Annie Desrochers
Le 15-18
Audio fil du mercredi 28 août 2019

Quel avenir pour le stade olympique?

Publié le

Le stade olympique vu de haut, illuminé par le soleil levant, avec la ville de Montréal en arrière-plan.
Le stade olympique de Montréal   Photo : Radio-Canada

Alors que s'amorcent à Québec les consultations publiques sur le projet de loi 15, qui prévoit d'élargir le mandat des gestionnaires du Parc olympique, la Ville de Montréal tente de mettre son grain de sel dans le façonnement de l'avenir de cette infrastructure. Pour le maire de l'arrondissement Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, Pierre Lessard-Blais, il est impératif de trouver une vocation claire au site.

Longtemps stigmatisé pour tous les scandales qui ont entouré sa construction, le stade olympique a réussi à faire sa place dans le cœur des Montréalais et des Québécois, selon Pierre Lessard-Blais. Le stade olympique est un plus pour notre arrondissement, pour l’est de Montréal, voire pour toute la ville, croit-il. C’est un legs important qui va de mieux en mieux depuis quelques années.

Le stade doit aujourd’hui faire face à son destin. La Ville de Montréal a profité des consultations publiques sur son avenir pour réclamer un siège à son conseil d’administration. La demande a été accueillie favorablement par la ministre du Tourisme, Caroline Proulx, selon Pierre Lessard-Blais.

Après tout, c’est la Ville qui l’a bâti, rappelle-t-il.

Montréal voudrait aussi que soit faite une réflexion sérieuse sur l’avenir du Parc olympique. Il faut donner une direction à cette grande infrastructure nationale, pense Pierre Lessard-Blais.

Le stade se consacrera-t-il aux grands événements? Aura-t-il une vocation sportive, près des gens de la communauté? Si l’administration municipale privilégie cette deuxième option, elle n’a pas encore de projet à suggérer : Ce n’est pas quelque chose qui est facile à développer. On est plusieurs à se creuser la tête.

La Ville ne souhaite pas mettre complètement fin à la vocation événementielle du Parc olympique, mais elle tient à préserver la qualité de vie des quartiers résidentiels autour.

Chargement en cours