Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Annie Desrochers
Le 15-18
Audio fil du vendredi 21 juin 2019

Nouveau nom pour la rue Amherst : « un choix judicieux », selon un historien autochtone

Publié le

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, a dévoilé le nouveau nom de la rue Amherst  le 21 juin 2019, Journée nationale des peuples autochtones.
La mairesse de Montréal, Valérie Plante, a dévoilé le nouveau nom de la rue Amherst le 21 juin 2019, Journée nationale des peuples autochtones.   Photo : Radio-Canada / Charles Contant

La rue Amherst portera désormais le nom Atateken, qui fait référence au concept de fraternité et de vivre-ensemble. « Pour moi, c'est un choix judicieux », affirme l'historien Médérick Sioui.

C’est un terme qui est vraiment rassembleur, souligne l'historien autochtone.

Médérick Sioui estime qu'il était impératif de se défaire du nom Amherst en raison de la façon dont le général avait traité les peuples autochtones. Il était très extrémiste dans sa pensée envers les Premières Nations, même pour son époque, affirme l'historien.

Il rappelle que d'autres dirigeants européens ont plutôt choisi de coopérer avec les Autochtones présents sur le territoire de la Nouvelle-France. Alors que pour Jeffery Amherst, et on le voit dans ses textes, c’était de la vermine dont il fallait se débarrasser, dit-il.

Médérick Sioui croit qu'il est important de ne pas effacer le nom de Jeffery Amherst de l'histoire, mais qu'il n'a pas sa place dans la toponymie : Les méchants dans l'histoire, on ne les oublie pas tant que ça. Il y a plusieurs autres occasions pour s’en souvenir et pour discuter de leurs gestes.

Chargement en cours