Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Annie Desrochers
Le 15-18
Audio fil du jeudi 20 juin 2019

Vol de données chez Desjardins : les consommateurs, impuissants

Publié le

Le chef de la direction du Mouvement Desjardins, Guy Cormier
Le chef de la direction du Mouvement Desjardins, Guy Cormier, s'est dit indigné de la situation et a promis que tout a été mis en œuvre pour protéger les membres.   Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Selon Alexandre Plourde, avocat pour Option consommateurs, les personnes dont les données ont été volées par un employé du Mouvement Desjardins ne peuvent pas faire grand-chose pour éviter un éventuel vol d'identité.

C’est un peu une épée de Damoclès qui repose au-dessus de la tête des consommateurs parce que ce ne sont pas vraiment des informations qu’on peut changer, affirme-t-il.

Contrairement à un mot de passe ou une question de sécurité, qui peuvent être facilement modifiés en cas de fraude, il n’est pas possible de changer son nom, sa date de naissance ou son numéro d’assurance sociale.

Ces informations personnelles sont tout de même précieuses, car elles peuvent être utilisées pour ouvrir un compte de téléphone ou encore faire une demande de carte de crédit.

Alexandre Plourde conseille aux membres de Desjardins de surveiller leurs comptes bancaires de près pour déceler toute transaction frauduleuse. Il leur suggère aussi de vérifier leur compte de crédit. Il rappelle qu’il est possible d’obtenir gratuitement son dossier auprès des agences de crédit comme Equifax et TransUnion.

Si une personne croit être victime d’un vol d’identité, elle peut contacter les policiers et le Centre antifraude du Canada, mais elle doit aussi avertir chacune des institutions et des entreprises où un compte illicite a été ouvert à son nom. De manière générale, c’est assez fastidieux, soutient Alexandre Plourde. Les consommateurs parviennent à s’en sortir, mais dans certaines circonstances, c’est assez complexe.

Desjardins offre à ses membres dont les données ont été volées un abonnement d’un an à Equifax pour assurer un suivi de leur dossier de crédit. L’avocat souligne toutefois que les informations qui ont été volées peuvent être utilisées dans plusieurs années et que la protection offerte par Desjardins n’est que partielle.

Malgré tout, Alexandre Plourde estime que le Mouvement Desjardins a bien réagi à la situation : Ils prennent les choses sérieusement, ils ont agi avec diligence.

Reste à savoir si le Mouvement Desjardins a manqué à ses obligations de protéger les données personnelles de ses clients. Je ne serais pas surpris que des recours judiciaires soient intentés contre Desjardins, affirme l'avocat.

Chargement en cours