Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Annie Desrochers
Audio fil du vendredi 17 mai 2019

Jardinage : planter ou ne pas planter en fin de semaine?

Publié le

Vue en plongée : des mains d'enfants et d'adultes travaillent dans la terre. Nous apercevons également des fleurs.
Avant de planter quoi que ce soit à l’extérieur, il est préférable d’attendre le gel final du printemps.   Photo : Radio-Canada

Nombreux sont ceux qui profitent de la longue fin de semaine de la Journée nationale des patriotes pour planter fleurs et légumes. À ceux qui auraient envie de faire de même cette année, l'horticultrice Marthe Laverdière répond : « Prenez votre temps! »

Marthe Laverdière a autre chose à proposer aux horticulteurs amateurs : Même si le temps va être plus moche, c’est le moment d’aller dans les serres pour demander conseil. Elle suggère de profiter du mauvais temps pour poser des questions aux spécialistes, car dès que la chaleur se pointera, les centres jardiniers seront envahis de gens pressés d’aller planter leurs fleurs.

L’horticultrice mentionne que pour planter des annuelles, la terre doit avoir une température se situant entre 10 et 15 °C. Et pour obtenir cette température au sol, il faut avoir au moins trois journées de plus de 20 °C. Si la terre est trop froide, les plantes risquent de subir un choc.

Pour ceux qui sont impatients de mettre les mains à la terre, il est toujours possible de planter et de diviser ses vivaces en fin de semaine, ou encore de tailler ses arbustes.

Côté jardin, Marthe Laverdière suggère d’attendre avant de planter tomates, poivrons, concombres, basilic et courges, puisque ces végétaux n’aiment pas du tout le froid. Mais les fines herbes qui sont vivaces – comme la ciboulette, la sauge et le thym –, là, c’est le temps, précise-t-elle. Vous pouvez commencer à faire vos bacs et les laisser dehors.

Comment savoir à quel moment planter ses légumes et ses fleurs annuelles? Marthe Laverdière aime bien se fier à l'adage de nos ancêtres : Les vieux disaient qu’il faillait laisser passer une pleine lune, puis compter trois jours [avant de planter]. Comme la prochaine pleine lune se montrera le 18 mai, il sera possible, en respectant cette croyance, de préparer ses plates-bandes et son jardin dès le 21 mai.

Chargement en cours