Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

L'animateur Martin Labrosse
Audio fil du jeudi 2 mai 2019

Montréal, capitale de la pornographie

Publié le

Deux femmes sur le point de s'embrasser, sous l'oeil de la caméra.
Montréal xxx   Photo : Toast Média inc.

Montréal est reconnue pour son expertise technologique, mais elle l'est aussi dans l'industrie de la pornographie. Dans son documentaire Montréal XXX, qui sera diffusé samedi sur ICI Radio-Canada Télé, le journaliste Maxime Bergeron s'est intéressé entre autres à l'entreprise MindGeek, fondée par des Montréalais, qui est aujourd'hui un conglomérat mondial de la pornographie.

MindGeek possède en effet plusieurs des sites pornos les plus fréquentés : Pornhub, YouPorn, etc. L’entreprise, qui a des tentacules partout dans le monde, emploie près de 1000 personnes à Montréal, des programmeurs et des analystes pour la plupart. Ce sont des cerveaux qui travaillent dans cette industrie, affirme Maxime Bergeron.

Selon lui, les coûts d’exploitation sont plus faibles à Montréal que dans d’autres villes américaines, ce qui est un gros avantage pour l’industrie. Il mentionne aussi les crédits d’impôt qui ont contribué à faire de la métropole une plaque tournante en nouvelles technologies et, par le fait même, un lieu d’expertise intéressant pour la pornographie.

Il a toutefois été impossible pour Maxime Bergeron d’obtenir une entrevue avec des dirigeants de MindGeek. Le journaliste s’est vite rendu compte que la pornographie est un milieu très discret. Il reste quand même un stigmat, un tabou assez puissant; même en 2019, même dans une ville ouverte comme Montréal, même dans une compagnie qui offre des conditions de travail avantageuses et des emplois intéressants, indique-t-il. Les gens ont souvent peur de la réaction de leur famille.

Il ajoute que l’entreprise MindGeek a une structure fiscale complexe et qu'elle n’a pas nécessairement intérêt à attirer les projecteurs vers elle.

Chargement en cours