•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le journaliste qui avait vu clair dans le jeu d'Hitler

Le 15-18

Avec Annie Desrochers

En semaine de 15 h à 18 h

Le journaliste qui avait vu clair dans le jeu d'Hitler

Audio fil du lundi 11 mars 2019
Photo en noir et blanc montrant Adolf Hitler dans une forêt, en compagnie de militaires.

Adolf Hitler en visite sur le front soviétique, durant la Deuxième Guerre mondiale

Photo : Associated Press

En 1933, l'Allemagne est en pleine ébullition. Adolf Hitler vient tout juste de se hisser à la tête du pays et implante progressivement un régime qui sera connu sous le nom de Troisième Reich. À l'époque, peu de journalistes se rendent compte de ce qui est réellement en train de se passer en Allemagne. Ils voient en Adolf Hitler un chef qui tente de relever son pays de la misère. Le charisme du Führer ne parvient toutefois pas à berner le journaliste français Xavier de Hauteclocque, qui est l'un des seuls à réaliser que l'Allemagne est en train de basculer dans le totalitarisme. Ses trois principaux récits ont été réunis dans le livre Au coeur de l'Allemagne nazie, dont l'écrivain et journaliste Étienne de Montety signe la préface.

Étienne de Montety raconte qu’en 1933, peu de journalistes étrangers se rendent en Allemagne. Ceux qui sont sur place et qui ont la chance d’avoir une entrevue avec Hitler en personne se contentent de lui poser les mêmes questions qu’ils poseraient à n’importe quel politicien.

Xavier de Hauteclocque se rend bien compte que ses confrères n’ont aucune idée de ce qui est en train de se passer en Allemagne. Le journaliste décide de se rendre sur place et de rencontrer des citoyens, des commerçants, des industriels et des représentants du régime nazi pour comprendre ce que vit l'Allemagne. C’est à travers leur témoignage qu’il va pressentir ce qui va survenir, affirme Étienne de Montety.

Xavier de Hauteclocque ira même jusqu’au siège de la Gestapo pour en apprendre plus sur le régime qui se met en place, en plus de visiter les premiers camps de concentration.

Selon Étienne de Montety, le journaliste français n’était pas conscient du danger et il était d’ailleurs réputé dans le monde médiatique pour son courage et l’audace de ses reportages.

Sa témérité lui a peut-être toutefois valu une fin tragique. Xavier de Hauteclocque est mort d’un étrange mal au retour de l’un de ses voyages en Allemagne. Aucune autopsie n’a été pratiquée sur le corps, mais plusieurs pensent qu’il a été empoisonné. Ce qui est certain, c’est que l’un des plus farouches opposants au régime nazi est disparu sans que sa mort soit très compréhensible, conclut Étienne de Montety.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi