Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Annie Desrochers
Le 15-18
Audio fil du mardi 5 février 2019

Bromont dit non aux magasins à grande surface

Publié le

Ville de Bromont
La Ville de Bromont présentera les détails de l'entente hors cour intervenue au sujet du projet Val-8   Photo : Radio-Canada / Carl Marchand

Dans son plan d'urbanisme adopté l'an passé, la Ville de Bromont ferme la porte à tout magasin à grande surface qui souhaiterait s'établir à l'entrée de la municipalité, en bordure de la sortie 78 sur l'autoroute 10. Selon le maire Louis Villeneuve, cette décision vise à préserver l'ADN de Bromont, une ville tournée vers la nature.

On est collés, sur Granby, on est collés sur Cowansville, fait remarquer Louis Villeneuve. Les grandes bannières sont là, on est à 15 minutes. Pourquoi créer d’immenses stationnements qui sont souvent vides, qui créent des îlots de chaleur?

Il précise que cette décision a été prise à la suite de trois consultations et qu’elle correspond aux désirs des citoyens de Bromont.

Des revenus déjà abondants

Le maire de Bromont affirme ne pas être à la recherche de revenus supplémentaires puisque la municipalité jouit déjà d’un important budget de 30 millions de dollars pour seulement 10 000 habitants, grâce à une richesse foncière de plus de 2 milliards de dollars. En comparaison, la ville voisine de Farnham, de grosseur similaire, bénéficie d’une richesse foncière 810 000 dollars.

On a des revenus à Bromont. On est privilégiés parce que ça nous permet de choisir les projets qu’on veut accepter.

Louis Villeneuve, maire de Bromont

Louis Villeneuve mentionne également la présence du parc scientifique, qui est aussi une bonne source de revenus pour Bromont.

Chargement en cours