•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Royalmount est une catastrophe annoncée, estime un urbaniste

Le 15-18

Avec Annie Desrochers

En semaine de 15 h à 18 h

Royalmount est une catastrophe annoncée, estime un urbaniste

Audio fil du vendredi 4 janvier 2019
Un photo du projet de complexe commercial Royalmount à l'angle des autoroutes 15 et 40 qui prévoit une passerelle piétonnière et cyclable au-dessus de l'autoroute Décarie.

Photo du projet Royamount

Photo : Courtoisie : promoteur

« Au point de vue économique, ça ne donne strictement rien. Vous déshabillez Pierre pour habiller Paul. » L'architecte et urbaniste Jean-Claude Marsan est convaincu que le mégacomplexe Royalmount, prévu à l'angle des autoroutes 15 et 40, ne fera qu'accroître la congestion routière, sans rien apporter de positif à la métropole.

Jean-Claude Marsan a également émis des réserves quant au projet de Réseau express métropolitain (REM), un système qu'il juge fantastique, mais qui a été conçu sans tenir compte du plan d'aménagement de Montréal. On risque d'avoir des terres agricoles qui vont devenir des banlieues, fait remarquer l'urbaniste, alors que le plan d'aménagement vise au contraire à freiner l'étalement urbain.

Jean-Claude Marsan souligne aussi la disparition prochaine de la ligne de train Deux-Montagnes à cause du REM, qui aura des répercussions négatives sur la mobilité dans ce secteur : Je n'ai pas l'impression que ces petits trains-là [du REM] vont pouvoir répondre, surtout à l'heure de pointe, à la demande des gens qui vont partir de cette région-là [Deux-Montagnes].

L'urbaniste croit que le tracé du REM aurait dû s'en tenir à relier l'aéroport Pierre-Elliott-Trudeau au centre-ville, du moins dans sa première phase.

Jean-Claude Marsan s'est aussi prononcé sur le projet de ligne rose du métro et celui du prolongement de la ligne bleue :

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi