Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Annie Desrochers
Le 15-18
Audio fil du jeudi 20 décembre 2018

Projet Royalmount : le milieu culturel inquiet

Publié le

Une maquette du projet.
Royalmount changera complètement le visage du « Midtown de Montréal ».   Photo : Carbonleo

Le projet Royalmount, un mégacomplexe commercial prévu à l'angle de l'autoroute 15 et de l'autoroute 40, soulève des inquiétudes en ce qui a trait à la concurrence de l'offre commerciale et à la congestion de la circulation qu'il pourrait engendrer. Mais la création de deux importantes salles de spectacle, dont l'une de 3250 places assises, cause aussi bien des soucis. Notre chroniqueur Marc-André Carignan s'est penché sur le sujet.

Sur les maquettes du Royalmount, deux salles de spectacle – dont l’une pourrait compter quelque 3250 places assises – sont prévues dans le futur centre commercial.

« Ça deviendrait la plus grande salle de spectacle du Grand Montréal, après le Centre Bell et la Place Bell, à Laval. Ce n'est pas à négliger », indique Marc-André Carignan.

Il ajoute que maintenant que la banlieue a une offre plus généreuse en matière de salles de spectacle, le centre-ville de Montréal s’est vu forcé d’offrir quelque chose de différent pour éviter la compétition.

Et cette offre vient épauler les commerces avoisinants du centre-ville. Ouvrir de nouvelles salles plus au nord sur l’île aurait des conséquences énormes sur les retombées économiques de tout le quartier, résume le chroniqueur.

Même si les Québécois ont un fort intérêt pour la culture, ce dernier est limité. Selon l'Observatoire de la culture, entre 2004 et 2007, ce sont 3,5 millions de billets en moyenne qui ont été vendus annuellement par les salles de spectacle de l'agglomération de Montréal. On en arrive à une estimation de 1,5 million de billets qui pourraient être vendus dans ces deux nouvelles salles que planifie de construire le projet Royalmount.

« 1,5 million sur 3,5 millions, c’est énorme », fait valoir Marc-André Carignan.

Pour augmenter le nombre total de billets vendus par toutes les salles, il faudrait générer un attrait international et touristique, estime le chroniqueur municipal. Or, difficile de savoir pour l’instant ce qui est dans les plans du promoteur.

« On est dans le néant par rapport aux intentions du promoteur [de Royalmount], donc il y a une nervosité dans le milieu. [...] Ce serait la moindre des choses qu’il y ait plus de consultations à ce niveau », affirme le chroniqueur.

Chargement en cours