Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Annie Desrochers
Audio fil du mardi 13 novembre 2018

Consommer localement et avec moins d'empressement, pour sauver l'environnement

Publié le

Un kiosque d’agriculteurs, avec légumes, fruits et fleurs
Un kiosque d’agriculteurs le long de la route 132   Photo : Radio-Canada / Janic Tremblay

Et si le salut de la planète passait par un retour à la consommation de proximité et par un peu plus de patience de notre part? Le chroniqueur Simon Jodoin nous propose de nous inspirer de l'époque où tous nos biens étaient produits près de nous, mais pour lesquels il fallait parfois attendre.

Il fait remarquer que dans le mot environnement, il y a environ. Donc, il y a toute cette idée de circuit, de contour, de choses qui nous entourent, et même de proximité et de voisinage, souligne le chroniqueur.

Or, notre mode de vie basé sur la croissance nous a éloignés des lieux de production des biens que nous consommons et, paradoxalement, il a contribué à réduire le temps qui nous sépare du moment où nous les consommons, croit-il.

Simon Jodoin cite comme exemple le porc, qui n'est plus élevé dans la cour arrière du citoyen. Pourtant, lorsque nous voulons manger du porc, nous voulons être capables de nous le procurer immédiatement.

Le chroniqueur propose donc de revenir à un mode de vie un peu plus ancestral, c'est-à-dire de favoriser la proximité en acceptant une plus grande distance dans le temps.

Chargement en cours