Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Annie Desrochers
Audio fil du vendredi 2 novembre 2018

Des zombies à Montréal : le nouveau jeu vidéo de Karl Tremblay

Publié le

Une image montrant quatre personnages animés dans une rue.
Le studio Triple Boris lancera bientôt son premier jeu de réalité virtuelle, "Virus".   Photo : Triple Boris

Après Gauche-droite : le manoir, le studio Triple Boris, dont le chanteur des Cowboys Fringants Karl Tremblay est le copropriétaire, lancera bientôt ViRus 4.0, un jeu de réalité virtuelle multijoueur.

Le but du jeu consiste à « guérir » des zombies qui déambulent dans la métropole. Karl Tremblay se veut rassurant : Ce ne sont pas des zombies extrêmes. C’est un jeu qu’on veut présenter à tous, donc, on guérit les zombies au lieu de les détruire.

Pas besoin de s’acheter de l’équipement de réalité virtuelle pour pouvoir s’amuser à ViRus 4.0. L’idée de Triple Boris est de vendre une boîte clés en main à des commerces qui pourront présenter le jeu et en tirer profit. On pourrait donc trouver ViRus 4.0 dans des cinémas et des centres commerciaux, par exemple.

On a eu l’idée de créer quelque chose de démocratique, que les gens pourraient venir essayer sans nécessairement s’équiper d’un ordinateur ou d'un Oculus à 2000 $, explique Karl Tremblay.

Le coût d’une séance de ViRus 4.0 n’a pas encore été déterminé, mais Karl Tremblay affirme qu’il pourrait tourner autour de 10 $ ou 15 $ pour 10 minutes.

Le jeu n’en est qu’à l’état de prototype, mais ses créateurs espèrent le rendre accessible au public en 2019.

En attendant, Triple Boris présentera ViRus 4.0 la semaine prochaine au Montreal Expo Gaming Arcade (MEGA), qui en est à sa deuxième année.

Chargement en cours